dimanche 5 mars 2017

Gilles Paris : Autobiographie d'une courgette


Edition : J'ai lu, 2016

Résumé :

Icare dit "Courgette", petit garçon de 9 ans, est né du mauvais côté de la vie.
Depuis tout petit, il veut tuer le ciel, à cause de sa mère qui dit souvent : "Le ciel, ma Courgette, c'est grand pour nous rappeler que dans la vie on n'est pas grand chose".
Depuis son accident, la mère d'Icare ne travaille plus, boit de la bière en regardant la télévision et ne s'occupe pas de son fils.
Un jour Courgette, à défaut de tuer le ciel, va tuer accidentellement sa mère. Le juge le déclare "incapable mineur".
Placé en maison d'accueil, Courgette découvre enfin l'Amitié, les fous rires, les larmes, les émotions et l'Amour...
Un petit chef-d'oeuvre d'humour et d'émotions. L'apprentissage d'une vie...


Mon avis :

Courgette en veut au ciel, qui lui a pris sa vie. A défaut de le tuer, il tuera sa mère accidentellement. Il est alors placé dans un institut, et va rencontrer une nouvelle famille, sa nouvelle famille.

Courgette est un enfant qui voit la vie du bon côté. Il rebondit sur les choses négatives et n'en garde que le positif.
Ecrit du point de vue de ce petit narrateur de 9 ans, le livre nous offre une nouvelle vision de la vie. On se dit que nos problèmes sont vraiment petits à côté de ceux qui peuvent s'abattre sur une jeune existence.
J'ai beaucoup aimé le passage "Elle est où ta maman ?" "Au ciel avec ses bières et une harpe" "Au cimetière" "Là où papa l'a poussée, au fond de l'eau". Malgré leur jeune âge, ils ne sont pas épargnés, et ne sont surtout pas dupes.

Avec beaucoup de simplicité, nous faisons connaissance avec les enfants peuplant l'institut, leurs histoires, leurs rires et leurs craintes, leurs espoirs.

J'ai beaucoup aimé la fraîcheur et la positivité qui règnent dans ce livre.
Un roman à prêter et à faire connaître.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire